bas-de-chausses


bas-de-chausses

bas-de-chausses nom masculin invariable Partie inférieure des chausses, qui couvrait les jambes et devint le bas.

⇒BAS-DE-CHAUSSES, subst. masc. plur.
HABILL. Partie inférieure des chausses qui couvrait les jambes :
Les hauts-de-chausses, si courts et si serrés qu'ils en étoient indécents, s'arrêtoient au milieu de la cuisse; les deux bas de chausses étoient dissemblables; on avoit une jambe d'une couleur et une jambe de l'autre.
CHATEAUBRIAND, Ét. hist., 1831, p. 443.
1re attest. 1538 (R. ESTIENNE, Dictionarium latinogallicum, s.v. tibiale); composé de bas et de chausses. — 1. Forme phon. : []. 2. Forme graph. — Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. lui consacrent une vedette indépendante sous la forme bas-de-chausses. On trouve le mot dans d'autres dict. s.v. bas (vêtement) pour indiquer que celui-ci est une abrév. de bas-de-chausses; cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. (qui l'écrit sans trait d'union), Lar. 20e et QUILLET 1965 dans lesquels le mot est enregistré au sing. bas-de-chausse; cf. ROB. dans lequel le mot est enregistré au plur. comme dans Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chausses — ● chausses nom féminin pluriel (latin populaire calcea, latin classique calceus, soulier) Culotte qui couvrait le corps depuis la ceinture, tantôt jusqu aux genoux (haut de chausses), tantôt jusqu aux pieds inclusivement (bas de chausses). ●… …   Encyclopédie Universelle

  • bas — bas, basse 1. (bâ, bâ s ; l s se lie : un coeur bas et lâche, dites : bâ z et....) adj. 1°   Qui a peu de hauteur. Maison basse. Rives plus basses. Un siége bas. Le plafond est bas. La porte est basse. Cet animal est très bas sur ses jambes.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chausses — (chô s ) s. f. plur. 1°   Ancienne espèce de vêtement. Les chausses étaient un caleçon ; on les appelait haut de chausses quand elles n atteignaient que le genou ; la partie qui continuait s appelait bas de chausses ; le pied se nommait chausson …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bas — 1. bas, basse [ ba, bas ] adj., n. m. et adv. • déb. XIIe; bas lat. bassus I ♦ Dans l espace 1 ♦ Qui a peu de hauteur. Maison basse. Mur bas. Salle basse. Un appartement bas de plafond. Table basse. Voiture très basse. ⇒ surbaissé. Loc. Être bas… …   Encyclopédie Universelle

  • Chausses — Chausse La chausse est élément essentiel du costume du Moyen Âge. Elle se porte par paires, couvre les jambes. Dessin anonyme, réalisé après 1480. Noter les chaussures du personnage aux collants bleu au centre droit du dessin (Cliquer pour… …   Wikipédia en Français

  • CHAUSSES — n. f. pl. Partie du vêtement des hommes qui couvrait depuis la ceinture jusqu’aux genoux ou plus bas. On l’appelait dans le premier cas Haut de chausses, dans le second Bas de chausses …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bas — I. Bas, m. Depressus, Ce mot semble estre prins du mot Grec Basis, qui signifie le bas de toutes choses et soustenement, Depressus. Qui est le plus bas entre autres choses, Infimus, Imus. Lieu plus bas, Depressior locus. De puis le fin bas, Ab… …   Thresor de la langue françoyse

  • bas — Vêtement de la jambe. Sous vêtement, sans lequel les membres inférieurs ne seraient que ce qu’ils sont... Au fil du temps, la femme a couvert ses jambes de «bas de chausses» en coton, en fil d’Ecosse, en soie couleur chair, roulé jusqu’à mi… …   Dictionnaire de Sexologie

  • chausses — CHAUSSES. s. f. Culotte, caleçon, la partie du vêtement de l homme, depuis la ceinture jusqu aux genoux. Chausses de drap, de velours, de chamois. Chausses de toile, chausses d écarlate. Prendre ses chausses, mettre ses chausses. Attacher ses… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CHAUSSES — s. f. pl. Une culotte, un caleçon, la partie du vêtement des hommes, qui couvre depuis la ceinture jusqu aux genoux. Chausses de drap, de velours, de chamois. Chausses de toile. Chausses d écarlate. Prendre ses chausses. Mettre ses chausses.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.